Traumatisme crânien, AVC…

La rééducation orthophonique dans les affections neurologiques a une place primordiale dans la prise en charge médicale globale des patients.

Le champ de compétence des orthophonistes en pathologie neurologique regroupe :

  • les pathologies vasculaires (l’AVC, accident vasculaire cérébral ischémique ou hémorragique);
  • les affections dégénératives (maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique…);
  • les pathologies inflammatoires et systémiques (sarcoïdose, maladie de Behcet, sclérose en plaque…);
  • les rééducations en post-chirurgie (traumatisme crânien, tumeurs, glioblastome…).
AVC, traumatisme crânien…, orthophoniste Casablanca

Dans le domaine des pathologies neurologiques, on retrouve plusieurs types de rééducation :

  • celle des troubles de la déglutition (dysphagie, apraxie et dyspraxie bucco-linguo-faciale),
  • celle des dysarthries,
  • la rééducation des fonctions du langage oral et écrit liées à des lésions cérébrales localisées (aphasie, alexie, agnosie, agraphie, acalculie).

  • On retrouve également le maintien et l’adaptation des fonctions de communication dans les lésions dégénératives du vieillissement cérébral.

    La sévérité des tableaux, l’étendue des lésions cérébrales ainsi que la prise en charge orthophonique précoce déterminent le pronostic.

    Les séances de rééducation orthophonique doivent :

    • être régulières d’une durée de 30 à 45 min selon la pathologie,
    • avoir une fréquence de 1 à 5 séances par semaine selon la pathologie et l’évolution des troubles.

    • Le suivi peut durer de quelques semaines à plusieurs mois voire des années avec des pauses, on parle alors de fenêtre thérapeutique.