Parent

Vous êtes parent et vous vous inquiétez : quels sont les signes d’alerte d’un trouble du langage oral ou écrit ?

Votre enfant a moins de 2 ans :

  • Il ne réagit pas aux bruits ;
  • Il vous regarde peu et réagit à vos sollicitations de manière inadéquate ou décalée ;
  • Il babille peu ou a arrêté de babiller ;
  • A 18 mois, il ne produit aucun mot.
  • Lire la suite

Votre enfant a entre 2 et 4 ans :

  • Il parle peu ou utilise beaucoup les gestes ;
  • Son langage n’évolue plus ou on ne le comprend pas ;
  • Il crie beaucoup et se met en colère parce qu’il n’arrive pas à se faire comprendre ;
  • Il semble ne pas comprendre les consignes simples ;
  • Il fait des otites à répétition.
  • Lire la suite

Votre enfant a plus de 4 ans :

  • Il parle peu ou utilise beaucoup les gestes ;
  • Son langage n’évolue plus ou on ne le comprend pas ;
  • Il parle avec des mots isolés, sans faire de phrases complètes, ou des mots très déformés ;
  • Il crie beaucoup et se met en colère parce qu’il n’arrive pas à se faire comprendre ;
  • Il semble ne pas comprendre les consignes simples ;
  • Il ne mémorise pas les comptines ou les chansons ;
  • Il fait des otites à répétition.
  • Lire la suite

Votre enfant est en grande section de maternelle ou au CP :

  • Des difficultés de langage oral persistent : trouble d’articulation (absence de certains sons ou altération de la prononciation), difficultés à raconter ce qu’il fait ou à transmettre un message ;
  • Il ne retient pas les lettres, ni le nom des jours de la semaine ;
  • Il a changé de comportement ;
  • Il ne veut plus aller à l’école.

Votre enfant a plus de 6 ans :

Il est entré dans les apprentissages fondamentaux de la lecture et de l’écriture.

  • Des difficultés de langage oral persistent : trouble d’articulation (absence de certains sons ou altération de la prononciation) ;
  • Il ne retient pas les lettres ou acquiert lentement les premières notions de lecture ;
  • Il mélange les lettres ou les sons, il ne comprend pas ce qu’il lit ;
  • On n’arrive pas à lire ce qu’il écrit ou il fait beaucoup de fautes ;
  • Il a changé de comportement ;
  • Il ne veut plus aller à l’école ;
  • Le soir, les devoirs durent longtemps et deviennent une source de conflit avec lui ;
  • Il est lent, maladroit et perd ses affaires ;
  • Il semble oublier ce qu’il apprend au fur et à mesure ;
  • Son écriture est illisible ou il se fatigue rapidement.
  • Une consultation en orthophonie est indispensable pour prévenir, évaluer ou prendre en charge un éventuel trouble du développement du langage écrit.

Mais attention, le diagnostic de trouble spécifique d’apprentissage du langage écrit, dyslexie – dysorthographie, ne peut pas être posé avant la fin de la 2ème année d’apprentissage de la lecture (C2 dans le système scolaire marocain ou CE1 dans le système français).

Cependant, la prise en charge orthophonique peut être proposée dès le CP pour :

  • travailler les prérequis à l’apprentissage de la lecture (conscience phonologique, reconnaissance des lettres,…) ;
  • éviter à l’enfant de se sentir en situation d’échec ;
  • préciser le diagnostic en fonction de l’évolution de l’enfant.