L’évaluation des troubles

Toute prise en charge orthophonique est obligatoirement précédée d’une évaluation qui se déroule en 3 temps et donc nécessite souvent plusieurs séances.

Durant cet entretien préliminaire, qui se déroule avec le patient seul, s’il s’agit d’un adulte, ou avec ses parents, s’il s’agit d’un enfant, l’orthophoniste essaie de cerner les difficultés du patient, les attentes de la famille et recueille un maximum d’informations (développement psychomoteur, développement psychoaffectif, antécédents médicaux, …).

Ce temps de prise de contact et d’échange va orienter la suite de l’évaluation.

Selon l’âge du patient et le trouble présenté, le bilan orthophonique peut revêtir plusieurs formes :

  • observation clinique du patient, de son comportement langagier dans les situations de communication présentées, surtout lorsqu’il s’agit de très jeunes patients
  • passation de tests permettant de situer le développement du langage oral et/ou écrit par rapport à la moyenne de la classe d’âge du patient et donc de déterminer l’existence et l’importance de troubles du langage oral et/ou écrit
  • Toute évaluation dans le cadre d’un bilan orthophonique est dépendante de la qualité de la relation établie par l’orthophoniste dès l’entretien préliminaire. Le bilan consiste en l’observation des réalisations du patient à un instant donné. Ces productions sont tributaires de son état émotionnel. L’interprétation des résultats devra donc en tenir compte..

Le diagnostic orthophonique se pose suite au bilan orthophonique approfondi et tient compte de toutes les données recueillies, qualitatives et quantitatives, pendant les différentes séances de l’entretien et du bilan.

A la fin de cette évaluation orthophonique, l’orthophoniste expose au patient (et aux parents lorsqu’il s’agit d’un enfant) ses conclusions, et rédige un compte-rendu adressé au médecin prescripteur. Dans le cas d’un diagnostic de trouble du langage, le compte-rendu comprendra les objectifs de la rééducation orthophonique, le nombre et la nature des séances d’orthophonie. Le bilan orthophonique n’aboutit pas systématiquement à un suivi thérapeutique. Il est parfois conseillé :

  • de réaliser des examens complémentaires avec différents professionnels concernés (ORL, psychomotricien, psychologue, pédopsychiatre, ophtalmologue….)
  • de s’orienter vers d’autres prises en charge
  • d’attendre pour observer l’évolution du patient et de refaire un bilan quelques mois après
  • de prévoir un accompagnement parental sans prise en charge de l’enfant.