Les prises en charge

La prise en charge est souvent un traitement long. Pour les familles, elle nécessite donc un investissement en temps et en argent.

Actuellement, il n’existe pas de réglementation administrative quant au tarif des séances d’orthophonie au Maroc.

La prise en charge de l’orthophonie au Maroc peut quelquefois être réalisée en secteur hospitalier ou dans des centres de santé.

Lorsque les séances d’orthophonie sont réalisées en secteur libéral, plusieurs situations sont possibles :

Les prises en charge
  • Les familles n’ont aucune couverture médicale, ce qui est encore souvent le cas, les frais sont donc totalement à leur charge, sans remboursement des séances d’orthophonie.
  • Les patients bénéficiant de l’AMO (assurance médicale obligatoire) : un dossier d’entente préalable est rempli et soumis à la CNSS, comprenant le document de la CNSS rempli par le médecin prescripteur et l’orthophoniste, une prescription médicale et un devis de l’orthophoniste. Après l’accord de la CNSS, la facture sera fournie par l’orthophoniste. Actuellement, le niveau de remboursement est très peu élevé et les délais de remboursement sont très longs.
  • Les patients bénéficiant d’une mutuelle ou d’une assurance médicale privée (CMIM, AXA, SANAD, ATLANTA, etc.) : le niveau et les délais de remboursement des séances d’orthophonie sont très variables selon le type de contrat et les compagnies d’assurance.

La procédure est la suivante :

  • Demande d’accord (d’entente préalable) : document fourni par l’assurance à remplir par le médecin et l’orthophoniste ; joindre le certificat médical prescrivant le bilan et/ou les séances ainsi qu’un devis de l’orthophoniste. Après l’accord de l’assurance, l’orthophoniste remplit le document fourni par l’assurance et joint la facture acquittée des séances effectuées. Le patient peut alors obtenir le remboursement.